Menu

Artículos

Esta sección contiene una amplia gama de artículos escritos acerca de la práctica del Aikido. Algunas contribuciones fueron ofrecidos por algún maestro influyente y algunos son de mi misma. Estas reflexiones se espera que le permiten profundizar en el conocimiento de la técnica y ampliar sus puntos de vista. Tenga en cuenta que las opiniones expresadas en cada artículo sólo refleja las opiniones de sus respectivos autores, y no necesariamente la del propietario de este sitio.

Biografía de Kisshomaru Ueshiba, el segundo Doshu de Aikido

Kisshomaru UeshibaAl leer un artículo o una definición sobre Aikido , uno obviamente encuentra una gran cantidad de información acerca de su fundador, Morihei Ueshiba. Muchos de nuestros profesores a menudo recurren a este hombre, con el que nunca tuvieron contacto, con el fin de justificar no sólo su técnica, sino también opciones morales. Sin embargo, lo que pocos saben o aceptan es el hecho de que el Aikido, tal como se practica hoy en día en todo el mundo, se debe no sólo a Morihei , sino también en gran medida a su hijo Kisshomaru. En realidad, Morihei nunca enseñó sistemáticamente nadie (un tema que valdría la pena para un artículo entero) y es Kisshomaru el que asumió la tarea de asegurar que el Aikido se pudiese apreciar y entender por el público en general. Sin su trabajo, es probable que la mayoría de nosotros no sabría hoy del Aikido y que el arte se practicase de una manera confidencial, o desaparecise por completo. Habiéndose Ueshiba Morihei reubicado lejos de Tokio durante la mitad de la Segunda Guerra Mundial, Kisshomaru tuvo, en medio de un período muy desfavorable, que lidiar con un padre genial, pero cuyo carácter y opciones de vida opciones estaban lejos de ser fáciles de seguir. Hoy quiero contarles un poco más sobre el segundo Doshu del Aikido, para revisar la extensión de la labor que realizó tras suceder a su padre, con la esperanza de hacer entender la razón por la que se le considera, con razón, en Japón y en otros lugares, como el verdadero padre del Aikido tal y como lo practicamos hoy en día.

Biografía de Christian Tissier Shihan, séptimo Dan Aikikai

Christian Tissier teaching in BrightonChristian Tissier Shihan es en éstos días uno de los instructores de aikido más reconocidos en el mundo. Esto puede explicarse por sus comienzos a temprana edad, su notable curriculum, su carisma, y su aparentemente innato sentido por los medios de comunicación. Todavía, mucha gente conoce realmente muy poco sobre el hombre y su camino. En éste artículo, trataré de arrojar algo de luz sobre sus comienzos, el cual espero ayude a entender al hombre detrás del “modelo” (el título japonés Shihan (師範), significa literalmente “modelo”).

Biografía de Christian Tissier Shihan, séptimo Dan Aikikai

Christian Tissier teaching in BrightonChristian Tissier Shihan es en éstos días uno de los instructores de aikido más reconocidos en el mundo. Esto puede explicarse por sus comienzos a temprana edad, su notable curriculum, su carisma, y su aparentemente innato sentido por los medios de comunicación. Todavía, mucha gente conoce realmente muy poco sobre el hombre y su camino. En éste artículo, trataré de arrojar algo de luz sobre sus comienzos, el cual espero ayude a entender al hombre detrás del “modelo” (el título japonés Shihan (師範), significa literalmente “modelo”).

How to chose your Hakama

formats

Comparatif : Choisir son Hakama


Comparatif : Choisir son Hakama

Aux Aïkidoka, Iaïdoka et Kendoka !


Le choix du Hakama est souvent une décision complexe. Est-ce votre premier hakama ou avez vous de l’expérience ? Quel tissu ? Quelles finitions ? Quel qualité et à quel prix ?
Nous allons tenter de répondre à ces questions dans ce comparatif en vous présentant les différents types de tissus, les différentes finitions, comment choisir sa taille, mais également en vous indiquant les fourchettes de prix pour chaque modèle.


hakama aizome 700 09 Comparatif : Choisir son Hakama

Hakama Aïzome Seïdo

 



§ La première question à se poser est tout d’abord, quelles finitions pour l’art que je pratique ?

Il existe globalement 5 types de finitions, pour l’Aïkido, pour l’Iaïdo, pour le Kendo, pour le Kyudo, et le fameux « Nobakama ». Nous ne vous présenterons pas dans nos tableaux les Hakama de Kyudo, très particulier, ni les Nobakama dont nous ferons une synthèse au cours de cet article.


Choisir son Hakama en fonction du Budo pratiqué
FinitionsAïkidoIaïdoKendoRemarques
Couleur Navy ou
Noir
Navy, Noir
ou Blanc
(ou rayé)
Navy, Noir
ou Blanc
> En Aïkido, seul le noir ou le bleu nuit sont utilisés.
> En Iaïdo, le Hakama blanc, ou rayé peut également être utilisé en fonction des écoles.
> En Kendo, la norme est le hakama bleu nuit, ou éventuellement noir, mais dans certaines écoles, les femmes ou les enfants peuvent porter le hakama blanc, voir de couleurs variées.
Longueur sangles avants 400
à
420 cm
350 à 360 cm Au delà de 90~100cm de tour de taille, il sera nécessaire d’allonger les sangles. Attachées devant en Aïkido, derrière en Iaïdo ou Kendo (donc plus courtes)
Longueur sangles arrières 180 à 200 cm Attachées devant, quelque soit la pratique
Coutures sur sangles 7 lignes 2, 3 ou 4 lignes Des coutures trop nombreuses donnent des sangles rigides, parfois peu confortables. 7 lignes de coutures restent cependant indispensable pour l’aïkido ou le hakama est soumis à de beaucoup plus fortes tensions.
Koshiita (plaque arrière) Souple
(caoutchouc)
Rigide
(plastique)
Le koshiita rigide peut s’avérer dangereux pour le dos lors des chutes en Aïkido, il sera cependant plus confortable aux pratiquants de Kendo et d’Iaïdo, pour un meilleurs soutien du dos.
Koshiita Hera (languette plastique) Sans Avec Avec ou sans Peut s’avérer dangereux lors de la pratique de l’aïkido en raison des chutes.
Permet de bien tenir le Hakama en Iaïdo ou Kendo, mais nécessite une ceinture pour le coincer (beaucoup de kendoka ne portent pas de ceinture)

Ce tableaux vous permet dans un premier temps de savoir quel Hakama conviendra à votre pratique. Les autres options éventuelles dépendrons du choix des pratiquants, nous les présenterons plus tard dans cet article. Mais si vous avez un toujours un doute, notamment sur la couleur, seul votre professeur pourra vous dire si ce que vous souhaitez est accepté dans l’école que vous pratiquez.

§ Les options « facultatives » pour plus de confort dans la pratique :

Respectant les standards décrit ci-dessus, il existe plusieurs type de « coupes », et plusieurs options. BudoExport vous propose par exemple avec ses Hakama Seïdo sur mesure jusqu’à 8 options de personnalisations supplémentaires. Présentons les succinctement dans le tableau ci-dessous.


Les options disponibles lors de la fabrication d’un hakama sur mesure
OptionsDétailsNotre conseilPhotos
Allongement de sangles Avant et/ou arrière, principalement au delà de 95~100cm de tour de taille. Calculez la longueur des sangles de la façon suivante :
Avant : 4 x tour de taille + 60~80 cm
Arrière : tour de taille + 80~100 cm
(En Iaï ou Kendo, on multipliera par 3 pour attacher le Hakama derrière et non devant)
hakama allongement sangles 150x150 Comparatif : Choisir son Hakama
Coupe élargie/rétrécit Élargissement ou rétrécissement de l’avant, ainsi que du koshiita arrière pour correspondre à votre corpulence. En deçà de 70cm et au delà de 95~100cm de tour de taille, non seulement la longueur des sangles ne sera pas adaptée, mais la largeur avant et arrière de votre hakama non plus ! En fabrication sur mesure il vous est donc possible d’adapter ces parties en fournissant uniquement votre tour de taille. La longueur des sangles est également adaptée et calculée selon la formule ci-dessus. Hakama sur mesure coton elargis 150x150 Comparatif : Choisir son Hakama
Coupe raccourcie (avant ou arrière) Une légère découpe du tissu sur l’avant ou l’arrière du Hakama. Traditionnellement, la coupe n’est pas raccourcie, ni à l’avant, ni à l’arrière > En Kendo, un raccourcissement arrière est parfois recommandé par certains enseignants pour ne pas gêner le recul du pied arrière.
> En Iaïdo, ce sera plutôt sur l’avant, pour ne pas gêner lorsqu’on se relève en cours de technique et que l’on fait un pas en avant.
> En Aïkido, si vous enroulez l’avant du hakama dans la ceinture, il remontera naturellement, raccourcir l’avant ne sera donc pas esthétique. Si vous le portez de manière plus traditionnelle, alors une coupe raccourcie à l’avant facilitera les déplacements. La solution définitive est de ne pas prendre un hakama trop long et il ne vous gênera pas !
Options coupe hakama1 150x150 Comparatif : Choisir son Hakama
Ouvertures latérales élargit ou rétrécit Les ouvertures latérales plus longues (descendant plus bas) ou plus courtes. Agrandir ces ouvertures permet d’augmenter la liberté de mouvement, mais cela suppose bien entendu de porter un pantalon sous le hakama (attention aux Kendoka/Iaïdoka!). Les ouvertures plus courtes peuvent éventuellement intéresser les pratiquants attachant leur hakama particulièrement bas. renforts lateraux 150x150 Comparatif : Choisir son Hakama
Renforcement latéraux Petites pièces de tissu cousues sur les ouvertures. Peu utile en Kendo ou Iaïdo, cette option trouve toute son utilité dans la pratique de l’Aïkido, où le hakama subit de très forte contraintes. renforts lateraux 150x150 Comparatif : Choisir son Hakama
Attaches cintres Comme leur nom l’indique, deux boucles dans le hakama pour le pendre à un cintre Option particulièrement « accessoires », mais certes utiles lorsque vous pouvez laisser votre hakama sur un cintre au dojo. attaches cintre 150x150 Comparatif : Choisir son Hakama
Coutures koshiita renforcées Lignes de coutures continues sur les parties triangulaires du Koshiita Contrairement aux autres options, celle ci dépend principalement de la méthode de fabrication. Les hakama cousus à la machine possèdent souvent ce type de couture, très rapides à réaliser à la machine. Les hakama cousus mains ont eux seulement 5 ou 6 points de coutures, plus esthétique, plus traditionnelle. Ces coutures n’influent pas sur la solidité globale du Hakama (pas de tension sur cette partie). hakama coutures koshiita renforcee 150x150 Comparatif : Choisir son Hakama
Couture des plis intérieur Couture des plis sur l’intérieur sur toute leur longueur. Invisible de l’extérieur. Finalement peu intéressant sur les hakama en tissu synthétique dont les plis ont été fixés au fer professionnel, cette option trouve toute son intérêt sur les modèles coton, difficiles à plier et dont les plis s’estompent rapidement. Cette option facilitera grandement l’entretien au pliage et après le lavage. couture plis 150x150 Comparatif : Choisir son Hakama

Cliquez sur les miniatures pour agrandir les photos.


Lors de l’achat d’un second hakama, l’expérience vous permettra de connaitre les petits détails qui vous gêne dans votre pratique. Vous serez à même de savoir avec plus de précisions quels options vous permettrons d’optimiser vos mouvements ou l’entretien de votre Hakama. N’hésitez pas à prendre conseil auprès de vos collègues de dojo ayant plus d’expérience.


§ Le Nobakama :

Le Nobakama, ou littéralement « Hakama des champs » est coupé plus serré au niveau des jambes et ne présente que 3 plis au lieu de 5 sur l’avant. Cette coupe plus serrée au niveau des jambes permet une meilleurs aisance de mouvement, mais bien entendu au détriment de l’esthétique. L’esthétique n’étant pas le soucis principales des travailleurs de la terre, ce type de hakama a rapidement été adopté lors des travaux dans les champs, mais également par divers corps de métier manuels nécessitant de se déplacer dans des milieux difficiles. On fera également le rapprochement avec le fait que les samouraï portaient des jambières, ou au minimum, attachaient leur hakama au niveau des jambes pour ne pas être gênés dans leurs déplacements.

nobakama coton indigo avant 275x300 Comparatif : Choisir son Hakama

Utilisé en Aïkido par Maitre Saïto (Iwama Ryu), et toujours aujourd’hui par certains de ses élèves et pratiquants de style Iwama. Pour le pratiquant, il améliore l’aisance du mouvement, et pour le professeur, il permet de faire apparaitre ses mouvements de jambes lorsqu’il enseigne les déplacements techniques (ashisabaki). Le Nobakama ne conviendra cependant qu’à un nombre restreint de pratiquants.

BudoExport (Seïdo) vous propose les Nobakama en coupe classique dans les tissus les plus courants, Tetron, Polyester Fin/Epais et Coton Indigo.


§ Les tissus :

Nous arrivons ici sur le point le plus délicat, ou beaucoup de facteurs entrent en jeu. Vos préférences personnelles, votre niveau de pratique, le temps que vous êtes prêt à passer à l’entretien de votre matériel, votre attachement à la tradition… autant de questions qu’il faudra vous poser avant de faire votre choix.


Le choix du Tissu de votre Hakama
TissuParticularités
Avantages
InconvénientPoids
(taille 27)
Nos conseils
Tetron - Bon marché
- Conserve ses plis
- Facile d’entretien
Tissu légèrement terne. ~1000g Le Hakama pour la pratique quotidienne.
Le meilleurs rapport prix/durée/solidité.
Cubic Sensor
(100% Polyester)
- Ultra léger
- Ultra compact
- Conserve ses plis
- Facile d’entretien
- Séchage super rapide
Bien que ces modèles soient souvent renforcés au niveau des coutures, le tissu n’est pas aussi solide que le tetron. ~700g Idéal pour les régions tropicales
Pour les pratiquants voyageant beaucoup
Polyester/lin - Super léger
- Conserve ses plis
- Facile d’entretien
- Séchage rapide
~850g Pour les pratiquants recherchant un hakama léger à séchage rapide
Polyester Epais
(100% Polyester)
- Brillant
- Conserve ses plis
- Facile d’entretien
Les modèles navy (bleu) sont très (trop?) foncés. ~1200g Particulièrement recommandé pour les démonstrations
Coton Noir/Bleu - Lourd
- Brillant
- Conserve ses plis
- Facile d’entretien
Les plis ne sont pas fixés, doit être bien plié après chaque utilisation. ~1200g Le poids et la solidité du coton mais ne déteint pas.
Pour les pratiquants recherchant un Hakama lourd et solide sans être prêt à s’investir dans l’entretien d’un modèle « Aïzome »
Coton Aïzome
(Indigo #6000)
- Lourd
- Traditionnel
- Très solide
- Difficile à entretenir
- Déteint fortement
- Plis non fixés, à plier avec soin après chaque utilisation.
~1250g Pour les pratiquants recherchant la tradition avant tout, un hakama solide, lourd, mais prêt à s’investir dans l’entretien.
Coton Aïzome
(Indigo #7000)
~1300g
Coton Aïzome
(Indigo #10000)
- Super lourd
- Traditionnel
- Ultra résistant
~1400g
Coton Aïzome
(Indigo #11000)
- Très haut de gamme
- Super lourd
- Traditionnel
- Ultra résistant
~1450g
Polyester/Rayonne
(Hakama rayé)
- Beaucoup de choix de motifs
- Conserve ses plis
- Facile d’entretien
- Couleurs légèrement ternes ~1000g Bon rapport qualité/prix, pour un Hakama rayé sans se ruiner
Laine/Polyester
(Hakama rayé)
- Rigide, tombe bien
- Conserve ses plis
- Facile d’entretien
- Peu de motifs disponibles ~1200g Lourd et rigide, avec des couleurs plus éclatantes que le modèle polyester/rayonne.
Un excellent modèle pour les démonstration.

tissu hakama Comparatif : Choisir son Hakama

Comparatif des tissus pour Hakama


Il existe d’autres tissus, notamment coton/polyester, que nous ne vous présentons pas car nous n’avons pas assez de retour sur ces modèles. Il semblerait cependant que seul des hakama bas de gamme soient fabriqués dans ce type de tissu.


§ Les marques, les prix, quel hakama pour quel prix ?

Nous voici enfin à la partie qui vous intéressera le plus ! Vous savez quelle matière vous souhaitez, quel coupe, mais alors qu’est-ce que j’achète ? Allons-y !

Devant le grand nombre de modèle disponibles chez KuSakura et Mitsuboshi (pour le Kendo notamment), nous ne vous présenterons que les modèles Seïdo, Iwata et Tozando qui représentent ce qui se fait de mieux en terme de qualité « made in Japan » et qui sont les modèles que l’on retrouvent le plus communément. Les modèles Tozando et Seïdo sont disponibles en finitions Aïkido, Iaïdo et Kendo, les modèles Iwata ne sont disponibles qu’en finition Aïkido.

 

Hakama : Comparatif de prix
ModèleMarqueSpécificitéTarifs
(JPY/€)
Note
Tetron Standard
(H300)
KuSakura Coutures machine
Petit prix
Coupe traditionnelle
10,000
(~90€)
+
Tetron Supérieur
(H400)
Seïdo Cousu main
Coupe traditionnelle
Le meilleurs rapport prix/solidité
12,200
(~110€)
+++
Iwata 19,500
(~177€)
-
Tozando Coutures machine.
Coupe raccourcie sur l’avant.
Avec renforts et attaches cintre
par défaut, mais tissu plus fin
que les autres fabricants
17,000
(~155€)
+
Cubic Sensor
(H450/H600)
Seïdo Coutures machine
Coupe traditionnelle
Bien renforcé
Tissu aspect « terne »
Très léger
17,000
(~155€)
++
Tozando Coutures machine
Coupe raccourcie sur l’avant
Bien renforcé
Tissu aspect brillant
Très léger (plus que le Seïdo)
16,500
(~150€)
++
Polyester/Lin
(Polyester B – Fin)
(H550)
Seïdo Cousu main
Léger – Séchage rapide
Bon rapport qualité/prix
19,200
(~175€)
+++
Iwata 28,300
(~257€)
-
Polyester Epais
(Polyester B – Epais)
(H500)
Seïdo Cousu main
Lourd (pour du synthétique)
Bon rapport qualité/prix
Tissu aspect brillant
19,200
(~175€)
+++
Iwata 28,300
(~257€)
++
Tozando Coutures machine
Tissu lourd et aspect brillant
Coupe raccourcie sur l’avant
Avec renforts et attaches cintre
par défaut, mais tissu plus fin
que les autres fabricants
21,000
(~190€)
+
Coton Noir
(#6000)
Seïdo Coutures machines
Délais de fabrication longs
Sur mesure uniquement
Lourd – Légèrement brillant
20,200
(~182€)
++
Iwata Cousu main – Excellente qualité
Lourd – Légèrement brillant
31,500
(~285€)
+
Tozando Coutures machines
Lourd – Légèrement brillant
Coupe raccourcie sur l’avant
20,000
(~182€)
+++
Coton Bleu
(#6000)
Tozando Teinture chimique
Ne déteint pas
Couleur très foncée (presque noir)
Seul modèle de ce type
Coupe raccourcie sur l’avant
20,000
(~182€)
+++
Coton Bushu Aïzome
(Indigo #6000)
Seïdo Cousu main
Lourd (pour du synthétique)
Teinture traditionnelle Bushu Aïzome
20,200
(~182€)
++
Iwata 31,500
(~286€)
+
Coton Bushu Aïzome
(Indigo #7000)
Seïdo Cousu main
Lourd (pour du synthétique)
Teinture traditionnelle Bushu Aïzome
21,200
(~192€)
+++
Coton Bushu Aïzome
(Indigo #10000)
Seïdo Cousu main
Super Lourd (pour du synthétique)
Teinture traditionnelle Bushu Aïzome
24,100
(~219€)
+++
Iwata 36,000
(~327€)
-
Coton Bushu Aïzome
(Indigo #11000)
Seïdo Coutures machine
Super Lourd (pour du synthétique)
Teinture traditionnelle Bushu Aïzome
Traitement spécial assouplissant
36,000
(~328€)
+++
Tozando Coutures machine
Super Lourd (pour du synthétique)
Teinture traditionnelle Bushu Aïzome
Traitement spécial assouplissant
Coupe raccourcie sur l’avant
32,000
(~290€)
+++

Tous ces hakama sont 100% « Made in Japan » – Tarifs en euro approximatifs (1€~110JPY)


Malheureusement, les modèles Iwata, très réputés et d’excellente qualité ne justifient plus leur prix élevés face aux modèles Seïdo ou Tozando, particulièrement compte tenu du fait que les Hakama Iwata et Seïdo sont strictement identiques (tissu, coupe et coutures). Les modèles Tozando sont à tarif fixe quelque soit la taille. Les modèles Seïdo et Iwata sont eux à tarifs légèrement variables. Les tarifs données sont ceux de la taille moyenne (27). Il faut noter également que les modèles Tozando ont les plis cousu par défaut ainsi que des attaches cintres, ce sont des options sur mesure chez Seïdo et ce n’est pas disponible chez Iwata. En revanche, les tissus utilisés pour les modèles Tozando semble plus fins (moins résistant?) que pour les Hakama Iwata ou Seïdo.


Au sujet de l’allongement des sangles :

La charte de taille des Hakama japonais étant basée sur la taille et la corpulence moyenne des japonais, l’allongement de sangle est une option courante pour les pratiquants occidentaux. Lorsqu’il manque une 20aine de centimètres, l’option est probablement suffisante, mais lorsque le tour de taille dépasse les 100cm, la coupe n’est plus du tout adaptée. Le koshiita (plaque arrière) est trop petit et ne maintient plus correctement le dos, et la trop petite largeur de coupe fait remonter le Hakama, et gêne les mouvements. Pour pallier à cela, nous conseillons les Hakama sur mesure, le tarif sera certes un peu plus élevé que les modèles classiques, mais cela fera toute la différence lors de la pratique.

Dans cette logique, BudoExport propose sur ses Hakama Seïdo Classiques, ainsi que sur les modèles Tozando, des sangles légèrement plus longues que le standard japonais. 420 cm pour les sangles avant au lieu de 400 et 200cm pour les sangles arrières au lieu de 180cm. Ces mesures correspondent à la corpulence moyenne des Européens, 85cm de tour de taille (femme = 80cm, Homme = 90cm). (Soit la formule : 85 x 4 + 80 = 420cm ). Ces mesures sont adaptées parfaitement pour un tour de taille allant de 80 à 90cm et permettrons de nouer le Hakama jusqu’à 95cm de tour de taille/hanche. Considérant qu’il est illogique de n’allonger que les sangles, nous ne proposons pas l’allongement de sangle, mais tous nos modèles sont disponibles en fabrication sur mesure.


§ Et finalement, quelle taille ?

Le choix de la taille du Hakama dépend tout d’abord de la longueur des jambes, et non pas de votre taille. La taille dépend ensuite de la position ou vous nouez le hakama. Traditionnellement, les hommes le nouent sur les hanches, et les femmes sur la taille, les femmes doivent donc, en général, prendre un hakama plus long. Enfin, préférez vous porter le hakama long ou court ? Traditionnellement, il est admis que le Hakama doit arriver à la malléole externe (os extérieur de la cheville), comme sur le shema ci-dessous, mais de nombreux pratiquants le portent plus long. Votre corpulence et vos habitudes entrant en jeu, le tableau des tailles ci-dessous n’est qu’à titre indicatif. Chez BudoExport, tous nos tableaux des tailles contiennent également la longueur du Hakama, du dessous de la ceinture au bas du Hakama, sur l’avant.. Nous vous conseillons de vous fier à cette mesure, et non au tableau des tailles. Dès lors, il vous suffit d’emprunter rapidement le hakama d’un ami d’une taille proche de la votre, et de mesurer la longueur en ajoutant ou retirant quelques centimètres si le modèle emprunté ne correspond pas à votre taille.

  • Les Hakama d’Aïkido sont plus long de 2cm sur l’arrière que sur l’avant. Ceci pour permettre une meilleurs tenue au dessus de la ceinture.
  • Les Hakama de Iaïdo sont plus long de 5cm sur l’arrière, car le Kakuobi (ceinture) utilisé est large et le Hakama remonte plus haut sur l’arrière.
  • Les Hakama de Kendo sont plus long d’environ 3cm sur l’arrière.

 

Hakama : Tableau des tailles
Taille HommeTaille HakamaLongueur HakamaTaille Femme
125 ~ 135 16 59 cm 120 ~ 130
135 ~ 140 17 63 cm 130 ~ 135
140 ~ 145 18 67 cm 135 ~ 138
100 ~ 100 19 71 cm 138 ~ 140
145 ~ 150 20 75 cm 140 ~ 144
150 ~ 155 21 79 cm 144 ~ 147
155 ~ 160 22 83 cm 147 ~ 150
160 ~ 160 23 87 cm 150 ~ 154
160 ~ 165 24 91 cm 154 ~ 158
165 ~ 167 24.5 93 cm 159 ~ 162
168 ~ 170 25 95 cm 163 ~ 164
170 ~ 172 25.5 97 cm 165 ~ 166
173 ~ 175 26 99 cm 167 ~ 168
175 ~ 177 26.5 100 cm 169 ~ 171
178 ~ 180 27 102 cm 172 ~ 173
181 ~ 184 27.5 104 cm 174 ~ 176
185 ~ 190 28 108 cm 177 ~ 180
190 ~ 195 29 110 cm 180 ~ 185
195 ~ 200 30 114 cm 185 ~ 190

 

Mesure longueur hakama Comparatif : Choisir son Hakama

 

A savoir : Les tailles des hakama ne sont pas décidées arbitrairement, ce sont en réalité les mesures dans une ancienne unité, le « kujirajaku ». L’unité de mesure traditionnelle japonaise est le shaku (30.3cm), le KujiraJaku (litt. Shaku de baleine) est un dérivé traduisible par « shaku long » utilisé principalement dans la confection de vêtement traditionnel, encore aujourd’hui. Sans en être sur, on pense que ce terme provient d’un ancien outil de mesure utilisé dans l’industrie textile étant fabriqué à partir de « fanons » (lames cornées présentent sur la mâchoire des baleines).

1 Kujirajaku = 37.88cm

Vous pouvez faire le calcul dans ce tableau : 27 kujirashaku X 37.88cm = 102 cm ! Il n’y a pas d’erreur !

Il convient cependant d’être prudent avec ces mesures, les fabricants japonais traditionnels respectent ce standard, mais c’est rarement le cas lorsque les Hakama ne sont pas fabriqués au Japon.


Finalement :

Il est capital d’utiliser un Hakama conçu pour l’art que vous pratiquez ! De nombreuses boutiques proposent à la vente des Hakama sans savoir pour quoi ils sont destinés !

Le koshiita rigide des Hakama de Kendo ou d’iaïdo peut être dangereux en Aïkido, tout comme peut l’être le koshiita hera (languette plastique sur l’arrière).

Les 7 lignes de coutures sur les sangles des Hakama d’aikido rendrons les sangles trop rigides pour les pratiquants d’Iaïdo y glissant leur Iaïto et l’absence de Koshiita est peu confortable pour ces derniers.

Les Hakama sont minutieusement conçus pour une pratique spécifique. Si les Hakama d’Iaï ou de Kendo existent depuis des siècles dans leur forme actuelle, les Hakama d’Aïkido ont été améliorés au fil du temps par les tailleurs, en fonction des requêtes des Aïkidoka.

Vous comprenez donc maintenant le pourquoi de cet article ! La confection de Hakama est complexe, mais c’est un art qui prend en compte sérieusement tous les aspects techniques de l’art auquel ils sont destinés.





C’est déjà la fin de notre article ! Quoi ? C’était long ?

Il est difficile de résumer toutes ces informations de façon claire et concise, nous espérons cependant que nos tableaux auront permis d’y mettre de la clarté et que cet article vous aura aidé à faire votre choix.

Si vous avez d’autres questions, ou que vous pensez que nous avons oublié quelque chose, n’hésitez pas à poster à commentaire ci dessous !




Happy New Year 2012!

Christmas lights in ShinjukuI wish everyone the very best for this new year 2012! The other day, I had a look at my WHOIS data and I was surprised to see that I bought the domain name GuillaumeErard.com in February 2007. The beginning of the year 2012 thus marks the fifth year of the site. It seems like a good time to stop for a bit and tell you a little about the future developments of the site.

Teacher’s technique… student’s techniques

Philippe GouttardI first thought of writing something on this theme after realizing that contrary to what I thought initially, there were some interesting differences in the way my techniques were performed and intended according to whether I was demonstrating them as a teacher, or performing them as a student. Of course, for the experiment to be meaningful, these techniques had to be applied on the same partners each time. What struck me most is that the sensation was totally different according to the status I was assuming on the tatami.

Why Budo are not supposed to work in a real fight

Budo KanjiPlease accept my apologies for the voluntarily provocative title but I think that it sums up well what a little research on the word Budo can teach you. The word Budo is now ubiquitous in the popular culture and it is safe to say that along with sushi, karaoke, bonsai and manga, it figures amongst the most successful exports of the Japanese culture. It is however one of the most misunderstood of all. Today I would like to provide some clues on what Budo is really about. I will first try to explain the origins of the word and then, discuss their implications on nowadays practice.

Aikido warm-up

Philippe Gouttard with Guillaume ErardIt seems important to me to give some thought to this important part of the practice in order to insure an injury and a frustration-free practice. What first comes to my mind is this: if we were to practice our art in another place than in the dojo, we would have to move fast and with energy without undergoing the process of preparing our body for action.

The reasons for the success of Japanese martial arts in the west

martial-arts-europeIt is almost impossible today to imagine a society devoid of any reference to Japanese martial arts. If you look close enough, you can realize that these are ubiquitous in the popular imagery and its consciousness. But the Japanese martial arts have infused western societies at an even more significant level, far beyond their obvious influence on literature, cinema, or even dance. The notions of honor, respect, strictness and self-sacrifice conjugated to a pragmatic and dreadful efficacy have helped to promote an entire system of values which seems to have implanted itself deeply and that does not seem to be going to disappear any time soon. Even though every civilization has developed its own combat forms, very few have managed to export it as successfully as the Japanese. I would like to discuss today about the implantation of Japanese martial arts in Occident and to try to shed light on what made it such an unequaled success.

Practice at the Aikikai with Philippe Gouttard

Philippe Gouttard and Guillaume ErardToday, I would like to share a moment that too few of us Aikidoka get the opportunity to experience. I am talking about practicing with your teacher in the conditions where he is a "normal" student. I guess I am writing this today to try to intellectualize and understand an experience that was at same time very beneficial but also extremely frustrating for me, hopefully, giving you some useful points along the way.